Comme tous les mardis soirs désormais, Demain C’est … revient pour vous permettre de bien planifier votre semaine cinéma, d’autant qu’un long week-end se profile à l’horizon.

On a vu pas moins de six films sortant en salles ce 10 novembre, avec du bon et moins bon : de la comédie pas drôle (Date Limite), du déjanté (Rubber), de l’action prenante (Unstoppable), du drame adolescent (Belle Epine) ou familial (Welcome to the Rileys) ou encore un film que seules les filles iront voir pour l’acteur principal (Le Secret de Charlie).

Sortent également le Saw de l’année, cette fois en 3D, le film de François Ozon, Potiche, ou encore le remake du Diner de Cons avec Steve Carrell.

Bonne séance !

DATE LIMITE
Réalisé par Todd Phillips
Avec Robert Downey Jr., Zach Galifianakis, Michelle Monaghan
Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre
fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

“Pas grand chose à retenir de ce road-movie donc, si ce n’est quelques sourires qui viendront ponctuer un récit ennuyant.”

 

 

WELCOME TO THE RILEYS
Réalisé par Jake Scott
Avec Kristen Stewart, James Gandolfini, Melissa Leo
Au cours d’un déplacement professionnel, Doug Riley rencontre Mallory, stripteaseuse dans un club de la Nouvelle-Orléans. L’affection paternelle qu’il ressent pour elle bouleverse le mariage de Doug et Loïs, huit ans après la mort tragique de leur fille unique.

“Mais, depuis le début, le film aussi sympathique et techniquement au point qu’il soit, n’a pas grand chose d’original. Un peu comme si tous ces drames familiaux indépendants étaient faits à partir d’un même moule.”

 

 

LE SECRET DE CHARLIE
Réalisé par Burr Steers
Avec Zac Efron, Amanda Crew, Charlie Tahan
Se sentant coupable de la mort accidentelle de son frère, un gardien de cimetière se retrouve régulièrement face au fantôme de celui-ci. Il rencontre une jeune femme disparue en mer et se demande s’il s’agit aussi d’une apparition ou si elle est bien réelle.

“Pourtant, on s’en fout. Parce qu’on ne s’attache pas aux personnages. Ni au film, car au final, Le secret de Charlie est un pétard mouillé.”

 

 

UNSTOPPABLE
Réalisé par Tony Scott
Avec Denzel Washington, Chris Pine, Rosario Dawson
Un ingénieur et un chauffeur vivent une véritable course contre la montre. Les deux hommes tentent de stopper un train qui transporte des produits toxiques avant que celui-ci ne déraille et répande une flaque toxique qui décimera la ville complète.

“Et une fois que Chris Pine et Washington auront rejoint le monstre roulant, on passera encore à la vitesse supérieure puisque la fin du film est carrément impressionnante et pardonne ainsi au début mollasson.”

 

 

BELLE EPINE
Réalisé par Rebecca Zlotowski
Avec Léa Seydoux, Anaïs Demoustier, Agathe Schlencker
Prudence Friedman a 17 ans.
Soudain livrée à elle-même dans l’appartement familial, elle rencontre Marilyne, une frondeuse du lycée qui lui fait découvrir le circuit sauvage de Rungis, où tournent dangereusement grosses cylindrées et petites motos trafiquées.
Fascinée par la bande du circuit, Reynald, Franck et les autres, Prudence tente d’y gagner sa place, en essayant de faire passer sa solitude pour de la liberté.

“C’est quand même un sujet assez difficile que Rebecca Zlotowski aborde dans ce long-métrage même s’il est fait de façon original il en reste poignant.”

 

 

RUBBER
Réalisé par Quentin Dupieux
Avec Stephen Spinella, Roxane Mesquida, Jack Plotnick
Dans le désert californien, des spectateurs incrédules assistent aux aventures d’un pneu tueur et télépathe, mystérieusement attiré par une jolie jeune fille. Une enquête commence.

“Film concept se posant comme une métaphore au 7ème art, Rubber fascine par son ambiance décalée et par certaines idées excellentes même si il faut bien admettre qu’il ne tient pas sur la longueur malgré sa durée de seulement 1h25.”

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.