A part un premier teaser diffusé en juillet dernier et se gardant bien de montrer les protagonistes principaux, vous n’aviez pas grand chose à voir du prochain Astérix mis en scène par Louis Clichy et Alexandre Astier.

Le Domaine des Dieux se dévoile désormais un peu plus à travers six photos mettant en scène les célèbres Gaulois et leurs comparses, ainsi que les fameux immeubles que César a fait ériger tout autour du village, de là à sacrifier une partie de la forêt. Vous pouvez aussi vous rabattre sur notre preview, suite aux images vues au Festival d’Annecy.

Le Domaine des Dieux ouvrira ses portes le 26 novembre prochain.

Mise à jour avec deux extraits du film et l’affiche définitive. Celui de la chasse aux sangliers sera l’introduction, basée sur les premières cases de la BD.



5 commentaires

  • Olivier dimanche 28 septembre 2014 16 h 00 min

    Mouais…textures et matériaux assez pauvres, et extrait globalement pas super passionnant

  • thierry vendredi 3 octobre 2014 22 h 41 min

    Oui, j’aimerais dire aussi que j’adore, que les répliques sont super amusantes (venant d’un orfèvre en la matière), que l’animation et les persos sont instantanément vivant et attachants mais..
    La bd et le ciné sont deux choses très différentes (on le voit bien avec les lives) et elles nécessitent deux narrations très différentes, tout doit y être plus visuel, surexpressif, toujours dans la dynamique. (chose que l’on retrouve plus facilement dans un dessin animé 2D classique)
    Quand on compare les visages fait dans les films français et ceux fait chez Pixar ou ailleurs, la différence saute au yeux.
    Face aux visages des persos de ratatouille, on a la mécanique du coeur, Un monstre a Paris, etc…C’est atypique, c’est Frenchy, mais l’expressivité est vraiment faiblarde, quand a l’humour il est a 80 pour cent textuel et pas visuel.
    Exemple parfait:”moi moche..”, c’est fait en France mais conçu et drivé par les ricains, et cela se voit.

    J’aime à croire que les extraits ne sont que le sommet d’un super iceberg, et que ça va pas être une succession de scénettes.

    Il faut à tout prix que ce film soit une réussite pour qu’ils y en ait plein d’autre !

  • bruttenholm dimanche 5 octobre 2014 11 h 07 min

    @Thierry : Tu critiques l’animation faite en France et tu loue celle de “moi, moche et méchant”, également faite en France (seuls le storyboard et la pré-prod sont faits par des ricains)… Tu parles de Pixar et de Ratatouille en oubliant que le réalisateur Louis Clichy a bossé dessus… ‘pas compris.

  • thierry dimanche 5 octobre 2014 14 h 53 min

    Oui, je dis que quand c’est les ricains qui drivent, il y a un truc en plus dans l’animation et le rendu des personnages qui les rends instantanément attachant.
    Sur “Moi moche”, ce sont les ricains qui décident et imposent leur pattes, pas les français, qui ne sont qu’exécutants.
    (a moindre frais, grâce aux crédits d’impôt etc.., c’est la raison de leur implantation ici.)
    Clichy est passé par Pixar, et son expérience est précieuse et indispensable.
    Mais il n’y était juste que animateur (que je sache), c’est tout… ce n’est qu’en France que l’on en à fait un réal, de plus, Astérix ce n’est pas son film, sinon peut-être aurait-il pu faire d’autre choix.
    (j’en sais rien, je donne juste mon avis extérieur, on est d’accord.)

    Dans “moi moche..”, dès que l’on découvre Gru ou les petites filles, on le trouve de suite amusant et elles toutes mignonnes…
    A contrario, dès qu’on découvre les persos de “monstre a paris”… il sont plutôt moche (et même pas méchant).
    Je dis juste qu’il y a un savoir faire qui peu, pour certains conduire à une forme d’uniformisation, qui conduit à créer une apparence immédiatement attractive.

    (dommage qu’on ne puisse pas joindre des liens pour appuyer ses propos)

    Après avoir posté mon premier avis, je me suis posé la question sur ce qui me dérangeais dans le look des images, et j’ai revisionné une bonne dizaine de trailer des animés ricains les plus connus.
    (ok, sur Astérix les animations en elle même sont très bonne, je le reconnais.)
    Mais des détails me gênaient.
    Exemple: Je trouve que la différence entre les matières n’est pas assez marquée.
    Dans ce film, tout semble avoir un rendu identique, duveteux et sans contraste.
    Exemple: le tissus est comme la matière de la maquette sur la table, le métal n’est jamais vraiment brillant, etc…

    (je bosse dans la 3D aussi, alors c’est un détail qui me saute aux yeux.)

    Mais la chose m’a sauté le plus aux yeux justement, dans la majorité des autres films, ce sont les yeux:
    Dans toutes les images que j’ai pu voir d’Astérix, il n’y a aucun reflet dans le yeux, ils sont aussi mate que la peau ou le tissus… hors, la brillance, les réflexions dans les yeux, c’est l’un des éléments important qui rend un visage vivant.
    (Sur the Croods, par exemple, ils ont boosté les reflets dans le yeux, et ca marche super bien)
    Alors oui, c’est juste mon avis, mais j’avais envie de partager cette “réflexion” justement.
    s’il y a quelqu’un qui a bossé dessus, et qui connais le pourquoi de ces choix esthétique, qui se gène pas pour me l’expliquer.

  • Marc lundi 6 octobre 2014 10 h 18 min

    Ne pas oublier que dans le cas d’Astérix il y a une volonté de conserver les traits d’Uderzo et la simplicité du dessin.
    Je pense que ça justifie au moins les yeux, blancs & noirs et mats.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.