On continue ce journal du Festival du Film d’Animation d’Annecy avec ce qui s’est passé en ce deuxième jour.

La première info à retenir était la présence du soleil. Ca n’a l’air de rien comme ça mais c’est efficace pour le moral d’abord mais surtout ça permet de gérer un planning plus sereinement que s’il pleuvait puisque les différentes salles de projection sont éloignées. C’est donc un élément à prendre en compte au quotidien.

Mais parlons plutôt de cinéma.

Après une première nuit bien trop courte pour être honnête, j’ai commencé ma journée par un Work in Progress. Le principe à Annecy est de venir présenter un film en cours de production, de montrer son état d’avancement et de revenir l’année suivante pour montrer le produit fini. Typiquement, tous les Work in Progress de 2012 sont des candidats potentiels à la progammation de 2013.

La présentation de ce jeudi n’était pas des moindres puisqu’elle était consacrée à Ma Maman est en Amérique Elle a Rencontré Buffalo Bill.
L’auteur de la bande dessinée d’origine, presqu’autobiographique, Jean Regnaud était présent accompagné d’un des réalisateurs Thibaut Chatel ainsi que du producteur du film de LabelAnim. Le légendaire Stéphane Bernasconi, à qui l’on doit la série Tintin adaptée d’Hergé a fait une apparition surprise.
Ensemble, ils ont présenté l’adaptation de la BD dans laquelle un petit garçon plutôt solitaire se prend d’amitié pour une fille qui lui lit des cartes postales de sa maman, sans doute partie en Amérique et dont le petit Jean n’a plus de nouvelles.
A l’aide de différentes séquences animées, storyboards et dessins préparatoires, ils nous ont montré comment la BD a été transposée à l’écran, comment elle a été rallongée (l’histoire de base est trop courte pour tenir 90 minutes) et quelques vidéos définitives nous ont montré que l’adaptation donnera quelque chose de réussi. Les dessins de Thibaut Chatel, Stéphane Bernasconi et Marc Boréal sont bien dans la lignée de ce qu’a fait Emile Bravo. Et on se réjouit déjà de voir le résultat final, prévu pour 2013, avec notamment Marc Lavoine et Julie Depardieu au casting vocal.

La matinée s’est poursuivie avec une interview presqu’impromptue. Nous avons en effet appris que Paul Young, producteur du studio irlandais Cartoon Saloon à qui on doit le très beau Brendan et le Secret de Kells était à Annecy, puisque la thématique du festival était irlandaise. Contact pris, il a bien voulu me consacrer une demi heure de son emploi du temps chargé pour une interview à la cool, sur un muret au bord du lac.
Nous avons parlé de son travail de producteur, de l’animation irlandaise mais surtout de deux de ces bébés réalisés par Tomm Moore : Brendan d’abord mais aussi Songs of the Sea, leur prochain long-métrage prévu pour le printemps 2014 et qui racontera l’histoire d’une jeune fille qui traversera l’Irlande d’Est en Ouest et découvrira être une Selkie. Bruno Coulais et le groupe Kila signeront la bande originale. Vous pourrez bien entendu retrouver l’intégralité de cette interview une fois que je serai de retour à Paris.

Deux projections ont suiv. D’abord Arrugas, un drame espagnol d’après une bande dessinée se déroulant dans un hospice où l’on suivra un sexagénaire découvrant petit à petit qu’il a Alzheimer. La réalisateur était bien simple, pour coller au visuel d’origine, mais l’histoire était vraiment poignante. A travers le film et son sujet, Ignacio Ferreras prouve que le cinéma d’animation n’est pas destiné aux enfants puisqu’il s’agit bien là d’une histoire d’adultes de A à Z.

La journée s’est terminée sur la projection du Lorax en présence des réalisateurs. Je n’ai pas aimé le film, trop mal écrit et malgré des recherches visuelles intéressantes. Le héros principal n’a aucune épaisseur, uniquement parce que son histoire est coupée par un très long flashback (les deux tiers du film) où l’on découvre que le fameux Lorax ne sert à rien. Ca plaira sans doute aux plus jeunes mais venant du studio derrière Moi Moche et Méchant, je m’attendais à autre chose.

A demain !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.