Critiques SXSW : Let There Be Light, A Bad Idea Gone Wrong, The Disaster Artist…

James Franco cherche à s’exprimer sur le cinéma qui l’intéresse. En 2013, il tentait de reconstituer les scènes manquantes de La Chasse de William Friedkin avec le docufiction (raté) Interior Leather Bar. Il revient cette fois derrière la caméra avec The Disaster Artist sur le cinéaste Tommy Wiseau.

C’est la première d’une série de critiques de films vus à Austin. Avec aussi un documentaire sur l’énergie propre, un huis clos à petit budget et une envie de gifler Alex Pettyfer.

Lire la suite...