Le futur de Star Wars : ce qu’il faut retenir de Celebration

Il était attendu comme le panel le plus potentiellement riche en surprises et il a finalement été le plus frustrant : Star Wars Celebration s’est cloturé sur une présentation du futur de Star Wars, voulant évoquer les films après l’Episode VIII de Rian Johnson.

Si l’attente a été longue pour les fans (et la nuit courte pour obtenir un sésame), elle n’a pas été récompensé. Rien n’a vraiment été annoncé qu’on ne sache déjà. Heureusement que l’ambiance était au rendez-vous.

Un panel comme ceux de Star Wars Celebration, ou même ceux du Comic Con, ça doit se vivre de l’intérieur. De loin, à travers les réseaux sociaux, le ressenti est différent. Au cœur de la mêlée, après une longue attente récompensée par un siège « bien mais pas top », on vit les choses autrement. Peut-être le chauffeur de salle, le comédien Mark Daniel qui distribue des cadeaux, les groupes de cosplayers ou tout simplement le fait que les gens vibrent à l’unisson à l’écoute de ce qui est annoncé. Mais l’ambiance avait quelque chose d’électrique ce dimanche à Star Wars Celebration. La Force était manifestement dans la salle. Une manière pour nous, sur place, de profiter quand même d’un panel qui était objectivement décevant.

 

L’Episode 8

Tout a commencé par Pablo Hidalgo, chargé de la supervision des histoires au sein de Lucasfilm, l’homme qui veille à ce que les productions ne se contredisent pas que l’univers Star Wars forme un tout unique. Il était accompagné des boss de la société, Kathleen Kennedy et Kiri Hart. Ils ont accueilli Rian Johnson, que Kennedy compare à Steven Spielberg dans sa manière de gérer une caméra.

On apprend que la production de l’Episode 8 a commencé alors que le Réveil de la Force était encore en tournage. C’est une chose nécessaire en terme de délais, c’est une évidence. Mais en même temps, on peut s’interroger sur le résultat. Comment Rian Johnson peut-il correctement travailler sur le personnage de Poe Dameron, alors que celui-ci -dans les premières versions du script- devait rapidement mourir sur Jakku ? Comment peut-il envisager l’histoire de Luke quand celui-ci a failli faire partie intégrante de l’Episode 7 ? Et que les changements de direction sont parfois décidés à la dernière minute du tournage quand ce n’est pas au montage. On ne peut qu’espérer que les équipes se parlent énormément entre elles pour que l’ensemble se tienne. Suivant la même logique, Colin Trevorrow a commencé à bosser sur le 9 alors que le 8 était encore en tournage.

Rian Johnson a expliqué qu’en arrivant sur le projet, il a montré des films servant de modèles à ses équipes : Les Trois Samouraïs hors-la-loi, Le Train Sifflera Trois Fois ou encore Le Pont de la Rivière Kwaï. Le réalisateur, qui a fait défiler des photos qu’il a pris lui-même sur le tournage, a déclaré vouloir raconter une histoire originale, loin de la nostalgie. Son film poussera les personnages plus loin et les challengera. Sur la scène, il a ensuite fait défiler des photos de tournage dont certaines prises en Irlande et d’autres visibles sur son compte Instagram. L’Episode VIII commencera exactement là où The Force Awakens s’est arrêté, sur l’ile irlandaise de Skellig Michael.

Enfin, suite à l’apparition surprise sur scène de John Boyega -pour laquelle le public a explosé-, Johnson a plaisanté sur le fait que Finn ne serait pas dans le coma pendant toute l’histoire même s’ils y avait pensé.

 

Han Solo

Phil Lord et Chris Miller ont ensuite rejoint les invités déjà en place pour parler du spin off sur la jeunesse de Han Solo, confirmant au passage Alden Ehrenreich dans le rôle du contrebandier. Les deux réalisateurs viennent de s’installer à Londres et travaillent encore sur le scénario avec Lawrence Kasdan. Avant de montrer « une scène exclusive déjà tournée avec Solo » (et en réalité la séquence de La Grande Aventure Lego avec le Faucon Millenium), ils ont évoqué le personnage, parlant de quelque de cynique mais avec un énorme coeur, d’intelligent mais pas forcément malin…

Ehrenreich est ensuite monté sur scène, chaleureusement applaudi par un public déjà conquis. Le comédien, qui a été le premier à être auditionné, a fait ses essais dans le Faucon Millenium et en compagnie de Chewbacca. Lord et Miller ont vu des centaines de candidats pour finalement revenir au tout premier. Le bougre a le physique de l’emploi et un sourire à la Harrison Ford. Un costume de contrebandier, une coupe de cheveux et il devrait faire l’affaire pour le rôle.

 

Si le public n’était pas assez chaud suite aux apparitions de Ehrenreich et Boyega, il a littérallement fondu lors de la conclusion puisque ceux par qui tout a commencé, Luke et Leia en personnes sont venus saluer la foule. Mark Hamill et Carrie Fisher n’avaient pas grand chose à raconter mais les voir là, ensemble, en chair et en os devenu un public en feu avait quelque chose de particulier.

Le Future de Star Wars s’annonce riche. La présentation, elle, si elle était dense en émotions était bien trop pauvre en informations.

 

 

Le live-tweet du panel



Laissez un commentaire :

  © CloneWeb - 2002-
RSS Actus | RSS Commentaires | RSS Forum | Netvibes | Wikio | iGoogle | MyYahoo
Reproduction, même partielle, interdite sans l'accord de l'auteur
Les différents produits cités ou utilisés sont la propriété de leurs auteurs respectifs.
Site propulsé par Wordpress - Design du thème : CloneWeb - Logo et plein de trucs biens par Ol-Design
51 requêtes. 0,642 secondes.