Festival : Cannes dévoile son programme

C’est avec un peu (beaucoup) de retard inhabituel qu’a eut lieu la conférence de presse du 70e Festival de Cannes. L’événement très prisé des cinéphiles se déroulera du mercredi 11 au dimanche 22 mai. Plusieurs informations avaient déjà filtré ces dernières semaines dans les médias, mais c’est avec cette traditionnelle grand messe que Thierry Frémaux et Pierre Lescure nous ont révélé le contenu de la sélection officielle.

Néanmoins, la composition du jury sera connu la semaine prochaine.

Sur les 1869 long-métrages (1850 l’an dernier) envoyés au comité de sélection du festival, seulement 49 ont su tirer leur épingle du jeu, dont 7 premiers films (tous dans Un Certain regard) et 20 en Compétition officielle. Pour l’instant seulement, car la sélection officielle est toujours sujette à des changements de dernière minute ou un coup de cœur débarqué in extremis. « Nous ne sélectionnons que des films que nous avons pu voir » rappela ainsi Thierry Frémaux.

En ouverture, comme annoncé précédemment, honneur à Woody Allen. Déjà présent l’an dernier hors compétition avec son Homme Irrationnel, le cinéaste new-yorkais de 80 ans inaugurera le Festival avec son Café Society rassemblant Kirsten Stewart, Jesse Eisenberg et Steve Carrell.

Pas de film de clôture par contre ! Cette année sera donc celle de l’expérimentation de la projection du film ayant décroché la célèbre Palme d’or pour célébrer la fin du festival.

Le glamour sera surtout présent en hors compétition. Tout d’abord, la présentation en exclusivité du BFG – Le Bon gros géant de Steven Spielberg pour les studios Disney. Cette adaptation d’un roman de Roald Dahl avec Mark Rylance sera distribué en France par Metropolitan Filmexport le 20 juillet. Nous retrouverons également le Money Monster de Jodie Foster avec George Clooney et The Nice Guys de Shane Black avec Russell Crowe et Ryan Gosling. Il faudra aussi compter sur la présence du coréen Na Hong-jin (The Chaser, The Murderer) et de son nouveau Goksung.

Deux projections de minuit avec encore la Corée du Sud représentée par un film de vampires de Yeon Sang-ho Bu-San-Haeng (Train to Busan) et un documentaire sur la rockstar Iggy Pop intitulé Gimme Danger réalisé par Jim Jarmusch, également présent dans la Compétition avec le film Paterson.

Nous aurons la chance d’assister au retour de Jean-Pierre Léaud au Festival de Cannes dans le film d’Albert Serra La Mort de Louis XIV en séance spéciale aux côtés des documentaires L’Ultima Spiaggia (La Dernière plage) sur le drame des boat people en Méditerranée et Hissène Habré, une tragédie tchadienne, sur le sanguinaire président tchadien.

Il faut avouer que la compétition présentée semble un peu moins intéressante que celle de 2015 où il y avait une proposition vraiment éclectique et où quelques-uns des habitués n’étaient pas dans leur zone de confort. On remarquera plus fortement alors les frères Dardenne, Pedro Almodóvar, Xavier Dolan, Andrea Arnold, Alain Guiraudie, Ken Loach, Cristian Mungiu, Bruno Dumont ou Nicolas Winding Refn dont les présences gravitent principalement autour de Cannes.

Dans ceux que nous attendons avec impatience, il y a Loving, le prochain Jeff Nichols dont le dernier Midnight Spécial est encore dans les salles, The Last Face de Sean Penn avec Charlize Theron et Javier Bardem, puis Agassi, film historique de Park Chan-wook. Mais ce sera avec beaucoup d’appréhension que nous guetterons Elle de Paul Verhoeven, avec Isabelle Huppert et Laurent Lafitte, président des cérémonies d’ouverture et de clôture cette année.

Les 20 films de la compétition officielle sont (dans l’ordre alphabétique) :

– Agassi (The Handmaiden) de Park Chan-wook
– American Honey d’Andrea Arnold
– Aquarius de Kleber Mendnonça Filho
– Bacalaureat (Baccalauréat) de Cristian Mungiu
– Elle de Paul Verhoeven
– La Fille inconnue des frères Dardenne
– I, Daniel Blake de Ken Loach
– Julieta de Pedro Almodóvar
– Juste la fin du monde de Xavier Dolan
– The Last Face de Sean Penn
– Loving de Jeff Nichols
– Ma loute de Bruno Dumont
– Ma’ Rosa de Brillante Mendoza
– Mal de pierres de Nicole Garcia
– The Neon Demon de Nicolas Winding Refn
– Personal Shopper d’Olivier Assayas
– Toni Erdmann de Maren Ade
– Paterson de Jim Jarmusch
– Rester Vertical d’Alain Guiraudie
– Sieranevada de Cristi Puiu

Sans doute faudra-t-il regarder vers Un Certain regard pour des films plus alléchants. Cette catégorie rassemblant tous les premiers films de cette sélection 2016 ou d’autres long-métrages curieux comme celui de Matt Ross, Captain Fantastic, de Hirokazu Kore-Eda, After the Storm, ou le film d’animation La Tortue rouge du néerlandais Michael Dudok de Wit, coproduit par les studio japonais Ghibli!

Pour ce qui est de la sélection de la Quinzaine des réalisateurs, réponse mardi prochain.



1 commentaire pour “Festival : Cannes dévoile son programme”

Laissez un commentaire :

  © CloneWeb - 2002-
RSS Actus | RSS Commentaires | RSS Forum | Netvibes | Wikio | iGoogle | MyYahoo
Reproduction, même partielle, interdite sans l'accord de l'auteur
Les différents produits cités ou utilisés sont la propriété de leurs auteurs respectifs.
Site propulsé par Wordpress - Design du thème : CloneWeb - Logo et plein de trucs biens par Ol-Design
56 requêtes. 0,628 secondes.