Comic Con : le panel Gravity

Au Comic Con de San Digo, dans le fameux hall H, se tiennent des présentations de films dans lesquelles les équipes présentent des images puis répondent aux questions des personnes présentes. Comme peu d’images filtrent et que les échanges avec le public ne sont pas toujours passionnants, on fait souvent l’impasse quand on est à Paris, puisque c’est vraiment un moment à vivre sur place et dans l’instant.

Néanmoins, on va s’arrêter un instant sur un petit panel qui s’est tenu cette nuit, où il n’y avait que deux personnages : le réalisation Alfonso Cuaron et la comédienne Sandra Bullock. Il ne manquait que George Clooney et toute l’équipe de Gravity aurait été présente.

Des images ont été montrées et on en sait désormais un peu plus sur un film très attendu dont on ne sait pas grand chose jusque là.

Mise à jour avec le panel en vidéo

Avant de montrer des images inédites de Gravity, Alfonso Cuaron a précisé qu’il n’y avait pas de son dans l’espace. Il n’y aura donc pas de son dans le film, contrairement à la bande annonce déjà diffusée qui faisait entendre des explosions.

La séquence diffusée d’environ quatre minutes et montrée en 2D reprend des élément de la bande annonce : Clooney et Bullock dans l’espace, l’explosion et la panique s’installe. Il faut éviter les débris et tenter de s’en sortir. L’extrait se termine sur le plan de Sandra Bullock qui s’enfonce dans l’espace.
Ces quatre minutes n’était qu’un seul et unique plan séquence, où la caméra se déplaçait comme en apesanteur autour des personnages.

Sandra Bullock a expliqué que le tournage a été une expérience particulière, puisque tout repose sur la performance des acteurs. Elle a beaucoup tourné seule dans un cube, entouré de robots maniant caméra et éclairages, pour simuler l’apesanteur. Le robot caméra pouvait s’éloigner très loin pour ensuite revenir à quelques centimètres de la comédienne.
Comme il n’y a pas de son et que la comédienne portait son casque d’astronaute pendant pratiquement toue la durée du tournage, Cuaron avait prévu pour elle des CDs d’ambiance spécifiques à chaque scène pour qu’elle se sente immergée.

Alfonso Cuaron a évoqué Silent Running, Point Limite Zéro et Duel qu’il considère comme le meilleur Steven Spielberg comme sources d’inspiration. Il a également déclaré que les plans séquences ne lui posait aucun problème (on parle toujours d’une scène d’introduction de vingt minutes !) mais qu’il fallait surtout un scénario et travailler avec les acteurs.

Matt Goldberg de Collider dit que le film aura une influence majeure sur la science fiction au cinéma dans les prochaines années. On ne peut que le croire.



Laissez un commentaire :

  © CloneWeb - 2002-
RSS Actus | RSS Commentaires | RSS Forum | Netvibes | Wikio | iGoogle | MyYahoo
Reproduction, même partielle, interdite sans l'accord de l'auteur
Les différents produits cités ou utilisés sont la propriété de leurs auteurs respectifs.
Site propulsé par Wordpress - Design du thème : CloneWeb - Logo et plein de trucs biens par Ol-Design
56 requêtes. 0,444 secondes.